Montpellier

Montpellier

Accueil  /  Actualités  /  Témoignages de Joséphine et Chelsea, étudiantes en BTS Commerce International

Témoignages de Joséphine et Chelsea, étudiantes en BTS Commerce International

Les étudiants en 2ème année de BTS Commerce International à l’ESICAD Montpellier ont réalisé leur stage durant les mois de novembre et décembre. Après le stage de 1ère année réalisé dans un pays étranger, celui de 2nde année consiste à appréhender l’aspect « opérationnel » de l’import/export.
 
Voici les retours d’expérience de Joséphine et de Chelsea :
 
1/ Joséphine, pouvez-vous nous présenter l’entreprise dans laquelle vous avez effectué votre stage ?
 
J'ai effectué mon stage dans l'entreprise NAVIS à Hamburg, c'est une entreprise transitaire spécialisée dans le transport maritime et terrestre à destination d’une clientèle internationale. J'ai principalement suivie des opérations d'import-export par voie maritime pour le Brésil et Israël.
 
En Allemagne le processus export vers le Brésil est très complexe car il y a un nombre important de restrictions et de normes douanières à respecter. Le Brésil est également un pays très contraint au niveau des législations puisque chaque région impose des normes locales. Sur ce dossier je m'occupais de réserver les conteneurs en fonction du type de marchandise, son volume, son poids et sa classification tout en veillant évidemment à respecter les délais de livraison imposé par le client. J’ai également pris part aux déclarations de douanes, aux tests d'hygiènes, au chargement en conteneur ainsi qu’à l'acheminement au port. 
 
Pour Israël il faut être vigilant à la marchandise que l'on exporte car il y a une interdiction de marchandises « DUAL USE » (= Marchandises ou partie de ces marchandises dont l’utilité pourrait être détournée de sa fonctionnalité d’origine).
 
2/ Quel est votre ressenti sur cette expérience ?
 
Quand je suis arrivée dans cette entreprise je n’avais qu’une idée théorique de l'import-export. Ce stage m’a permis de me rendre compte que ces opérations sont très complexes ! Il faut être au courant des législations et des normes du pays dans lequel on exporte car les conséquences en cas de non-respect de ces contraintes peuvent être très lourdes pour une Entreprise.
Ce stage m'a beaucoup plu. L’import-Export nécessite d'être très vigilant, attentif et doté de connaissances extrêmement variées. Ce stage de 2eme année a été très intéressant et enrichissant pour moi. 
 
1/ Chelsea, dans quelle entreprise avez-vous effectué votre stage ?

 
J’ai réalisé mon stage dans l’entreprise PROCOM International à Montpellier. Cette société d’Import-Export spécialisée dans le secteur du DPH (Droguerie, Parfumerie et Hygiène) depuis 1992 a également diversifiée son activité sur de nouveaux produits et marques alimentaires, liquides, bazar et textile. Ses clients sont, entre autres, les enseignes comme Norma, Intermarché, Auchan, Casino…

Sa zone de commercialisation est très vaste : Europe, Afrique, Zone Pacifique, Zone Océan Indien et Zone Antilles.
 
2/ Quelles sont les missions que vous avez effectuées ?
 
Pendant ce stage j’ai réalisé des tâches très variées : suivi de plusieurs commandes « Export » à destination du Gabon, de Tahiti et du Cameroun ; participation à la tarification et aux commandes fournisseur, étude de marché et recherche d’information à la SGS (leader mondial de l’inspection, du contrôle et de la certification) pour les nouveaux clients.
 
3/ Ce stage a-t-il été intéressant pour vous ?
 
Je dois reconnaitre que ce stage de 2ème année a été beaucoup plus enrichissant pour moi que le stage de 1er année car il m’a tout simplement permis de mettre mes compétences techniques en application et donc d’appréhender une opération Import-Export dans sa globalité.
Suivre une exportation pour la Polynésie française a été particulièrement intéressant pour moi. Par ailleurs j’ai assisté à une situation un peu difficile où une démarche administrative avait pris du retard et j’ai pu entrevoir les difficultés que cela peut engendrer pour une entreprise qui exporte. Heureusement tout est vite rentré dans l’ordre.
Ce métier nécessite beaucoup de rigueur et d’organisation, ce stage a conforté mon choix de carrière !

Partagez
Etre appelé